Voilà une question qui mérite réflexion à l'heure où les écrans des smartphones sont de plus en plus grands et que les tablettes sont massivement présentes dans les foyers.

Un peu d'histoire...

Au début de l'informatique, le seul outil à la disposition du grand public était l'ordinateur personnel. C'est donc ce bon vieux PC qui nous servait pour gérer absolument toute notre vie numérique. Travailler bien sur, mais aussi communiquer (courriels, messageries...) ou se divertir (jeux, musiques, films...).

PC

Puis la révolution des smartphones est arrivée. ce petit outil permettait de faire de façon beaucoup plus ergonomique une partie des taches jusque là attribuées au PC. En effet, il était beaucoup plus facile de tchater sur mobile que sur PC, c'est d'ailleurs ce qui à entrainé la disparition de MSN Messenger et autres Yahoo Messenger. Plus besoin désormais de rester cloué chez soi pour parler à ces proches, cela devenait possible partout. Il en était de même pour le ludique, on pouvait désormais jouer dans les transports et non le soir en rentrant chez soi. Bref, la technologie est devenu plus flexible et surtout beaucoup plus pratique.

Ensuite, sont arrivées les tablettes.

Face aux limites du smartphone, les tablettes sont arrivées. Plus puissantes et plus grandes que les smartphones, elles ont grignotté une autre part des taches attribuées au PC. En effet, il est nettement plus agréable de regarder un époside de sa série calé dans son lit ou son canapé sur sa tablette plutôt qu'assis devant son PC. Plus légères et plus petites que les ordinateurs portables, elle étaient également plus facilement transportables et donc plus pratiques pour certains travaux. Ma génération voulait des PCs portables, et 5 ans après, les adolescents voulaient des tablettes et trouvaient le PC portable ringuard.

Un retour à l'équilibre.

Il s'est donc opéré un retour à l'équilibre. Là où il y avait 3 ou 4 PCs dans un foyer, il n'y à désormais plus qu'un ordinateur familial et des smartphones ou tablettes pour les différents occupants du foyer. Aujourd'hui, on n'achète plus un PC pour regarder des vidéos ou tchater avec ses amis, mais parce qu'on en a un réel besoin.

Preuve en est que les ventes de PCs ne cessent de diminuer depuis plusieurs années. Diminution qui devrait s'arrêter lorsque l'équilibre PC/tablette/smartphone aura été trouvé.

Car non, le PC n'est pas mort !

Et il y a plusieurs raison à cela. Tout d'abord, il répond à un besoin que ni les smartphones ni les tablettes ne peuvent combler : travailler. Il est en effet beaucoup plus ergonomique de travailler sur un ordinateur que sur une tablette ou un smartphone. Des recherches internet poussées ou une rédaction un peu longue vont vite pousser les utilisateurs vers les PCs. Idem si l'on souhaite retravailler ses photos ou ces vidéos de vacances.

Le second point est le flexibilité. Les smartphones et tablettes ne savent faire que ce pour quoi ils ont été conçus. Cela est dû à l'architecture de leur processeurs. En informatique, il y à deux façon de faire un calcul, soit par la puissance brute, soit par des tables de correspondance. Imaginer une multiplucation, par exemple 7x4. Vous pouvez calculer 7+7+7+7, mais ce sera plus long que de regarder une table de multiplication où il est directement écrit 7x4=28.

L'architecture ARM des smartphones et tablettes fonctionne comme cela, chaque fonction prévue est intégrée au processeur. Par exemple, pour décoder un MP3, le processeur aura les circuits de décompression adéquats et n'aura pas à faire le calcul. Cela permet d'aller plus vite et de consommer beaucoup moins d'energie. Mais si un nouveau format de musique arrive, le processeur ARM sera incapable de le décoder car il n'a pas la puissance de calcul nécessaire pour effectuer un décoage classique. Il faudra donc ajouter de nouvelles tables de correspondance au processeur pour pouvoir lire ce nouveau format, ce qui est long et contraignant.

De son coté, le PC est un peu le 4x4 de l'informatique, il consomme beaucoup mais peut traiter à peu près tout. Il restera donc un complément indispensable aux smartphones et tablettes.

Mais le PC doit se réinventer...

En effet, inutile de vouloir continuer à faire ce que les smartphones font mieux que lui, le PC doit se réinventer et se spécialiser. En revanche, le PC peut espérer récupérer le role que tenait les tablettes. En effet, depuis quelques temps, les ventes de tablettes sont en baisse elles aussi. Face aux smartphones puissants et grands écrans, les tablettes n'apportent plus assez de valeur ajoutée et sont trop limitées et pas assez flexibles pour travailler. Leur principal intérêt qui était le ludique ne suffit plus à poussez les ventes.

Le PC d'aujourd'hui doit donc être un outil permettant le travail et le divertissement.

Ma solution a donc été de me monter un PC multimédia (souvent abrégé HTPC ou PCHC). En effet, je n'ai pas la place d'avoir une pièce de mon logement que je peux dédier au travail, le PC est donc dans le salon. Cette solution me convient également car elle permets de facilement diffuser des films ou series sur la TV, et de la musique dans la chaine. En bref, mon PC est le centre multimédia de mon logement et accessoirement un outil me permettant de travailler.

Mais faire trôner son PC au beau milieu de son salon impose certaines contraintes :

  • Un boitié adapté : le but étant de l'intégrer au meuble TV à côté de la chaine HIFI
  • Le silence : la machine de rester silencieuses pendant les activités multimédia, exit donc les PCs du commerce.
  • La fin des cables : la tour est intégré au meuble TV mais les périphériques sont sur une desserte à coté. Hors mis l'écran qui est relié par un cable, tout le reste est passé en sans fil (clavier, souris, imprimante). Cette argument est d'ailleurs une condition siné qua non du WAF
  • Un outil fiable et simple a utiliser : mon coté geek n'est dérangé ni par les cables ni de devoir mettre les mains sous le capot, mais le PC devenant le centre multimédia du foyer, il doit être disponible, autonome au maximum et simple a utiliser. Hors de question par exemple qu'une demande d'autorisation vienne perturber la lecture d'un film.

HTPC

En conclusion

Oui, le PC à toujours sa place dans les foyer malgré l'explosion des smartphones, mais le besoin ayant évoluer, la machine doit le faire également.

De plus, d'un point de vue sécurité, les PCs sont faciles à mettre à jour et à sécuriser, ce qui n'est pas le cas des smartphones où il faut attendre que le constructeurs se décide à déployer les patchs de sécurité ou la dernière version du système d'exploitation sur ses mobiles. Et à l'heuire ou les vols de données se multiplient, ce besoin de sécurité pourrait bien donner un second souffle aux PCs.